· 

Une présentation erronée des partisans : nous montrons les faits

Les partisans de l’initiative pour

l’autodétermination ont publié un tableau des conséquences du Oui et du Non. Ils ne se montrent pas très rigoureux avec les faits :

Le point essentiel de la disposition constitutionnelle manque dans cette juxtaposition. En cas de conflit

d’obligations, la Confédération et les cantons veillent « à ce que les

obligations de droit international soient adaptées aux dispositions

constitutionnelles, au besoin en dénonçant les traités internationaux

concernés ».